Emmailloté

e22a3ba0051537110d1e1f8ac4e22f10.jpg
L’adoration des bergers, Georges de la Tour, 1644, musée du Louvre

Une fois de plus, c’est de cet artiste lorrain dont nous allons parler aujourd’hui. Le peu de choses que l’on sait de Georges de la Tour ayant déjà été évoqué (voir La Madeleine), nous allons davantage nous concentrer sur l’iconographie de la scène.

Sous la lumière de sa célèbre bougie, la Tour peint une scène de groupe, chose plutôt rare dans l’œuvre du peintre. La scène n’en est pas moins intimiste. L’union des personnages se fait par leurs regards, tournés dans la direction du nouveau-né, dont la blancheur du lange réfléchit toute la lumière. La fragilité de la vie de l’enfant semble reprise dans la flamme que Joseph protège d’une main bienveillante.

À la fin du Moyen-Âge, les bergers vont prendre de l’importance dans l’iconographie de la naissance du Christ. Figures humbles et plus proches du peuple que les rois mages, ils vont se substituer à ces derniers. Leurs cadeaux, moins étincelants, sont tout aussi riches de sens : l’agneau symbolise le futur sacrifice du Christ sur la croix, la flûte est l’instrument qui lui permettra de rassembler les foules et enfin, une houlette afin qu’il guide son troupeau de fidèles. Ici, ils sont accompagnés d’une bergère qui offre à l’enfant une jatte de lait, le produit de son labeur.

Finalement, dans le contexte de la Contre-Réforme, on peut voir dans cette œuvre l’illustration parfaite des paroles du Christ «Je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura au contraire la lumière de la vie.» Jean 8 (12- 59)

Joyeux Noël gourmand !!

IMG_1252

Recette de ballotines de volailles au foie gras et/ou aux girolles.

Pour 2 personnes :

Pour les ballotines  :
2 filets de poulet
70 g de foie gras + Cognac
Ou 100 g de girolles + beurre + ail + persil
Sel
Poivre
Piment d’Espelette

Pour le crumble :
20 g de farine
20 g de parmesan
20 g de beurre

Recette :

Pour les ballotines :
Pour le foie gras : tailler des bâtonnets de quelques centimètres de longueur, les assaisonner au Cognac (ou Porto selon les préférences), sel, poivre et piment d’Espelette.
Pour les girolles (notre préférence) : laver les girolles et les faire revenir dans une poêle chaude avec du beurre salé quelques minutes avec le persil et l’ail (optionnel).

Tailler les filets en deux et les aplatir légèrement (un petit coup avec le dos d’une poêle fait l’affaire). Disposer les girolles ou le foie gras sur les filets et les rouler en serrant bien dans du film alimentaire. La taille des ballotines doit être à peu près homogène afin d’obtenir un boudin régulier.

Plonger les ballotines dans une casserole d’eau chaude mais pas bouillante (à 50° environ) pendant une vingtaine de minutes.

Pendant ce temps, préparer le crumble :
Mélanger le beurre, la farine et le parmesan pour obtenir un ensemble homogène. Malaxer le tout avec vos doigts. Étaler le mélange sur du papier sulfurisé et enfourner une dizaine de minutes à 210°C. Le crumble doit être bien doré à sa sortie du four.

Lorsque les ballotines sont cuites, les sortir de l’eau et retirer le film alimentaire. Pour la découpe, faire 2 tronçons (comme sur la photo) ou réaliser des tranches. Servir avec des pommes grenailles ou une salade verte.

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Peggy dit :

    Uuuuuuuuuh c’est très intéressant et beau

    J'aime

  2. Super intéressant ton blog ! Le concept est vraiment top 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s